Seneque Patrimoine - Conseil & Patrimoine

Cabinet de conseil en gestion de patrimoine

Défiscalisation, immobilier, retraite,
épargne, placement

Seneque Patrimoine
Conseil en gestion de Patrimoine

7 Parc de Béarn
92210 Saint-Cloud

Tél : 06 68 85 73 33

Fax : 01 47 08 29 43

Contact

Les auxiliaires médicaux et la CARPIMKO


La CARPIMKO est la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, pédicures, podologues, orthophonistes et orthoptistes (www.crarpimko.fr). Elle gère la retraite complémentaire des professions libérales dites des auxiliaires médicaux.

Cette retraite complémentaire des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes, se base, comme pour toutes les autres professions libérales, sur le système de la répartition : les actifs cotisent pour payer les retraites  des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes en retraite.

Quelle est la cotisation au régime de retraite complémentaire des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes ?


La cotisation au régime de retraite complémentaire des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes se décompose en deux :

  • une cotisation forfaitaire de 1024 € pour 2009 pour 8 points;

  • une cotisation proportionnelle de 3% des revenus professionnels compris entre 25 246 € et 119 113 € en 2009, soit au maximum 2.816,01 € pour 22 points au maximum. Le nombre de point est fonction de la cotisation versée au régime complémentaire de retraite des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes. Ici, le point vaut donc 128 € de cotisation.

Par exemple, un masseur-kinésithérapeute a 35.000 € de revenus nets annuels. I cotisera donc :

1024 € en 2009 et obtiendra alors 8 points d'une valeur d'achat de 368 € chacun ;

3% x (35.000 – 25.246) = 292,62 € pour 2,28 points.

Au total, ce masseur-kinésithérapeute aura cotisé 1496,62 € pour 10,28 points retraite complémentaire.

Quelle est la rente servie aux Infirmiers et aux Masseurs-Kinésithérapeutes par le régime complémentaire ?


La rente servie par le régime complémentaire des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes est fonction du nombre de point acquis et de la valeur de rente de ce point qui, en 2009, est de 18 €.

Les Infirmiers et les Masseurs-Kinésithérapeutes doivent répondre à certaines conditions pour pouvoir prendre sa retraite :

avoir 65 ans (60 ans dans certains cas exceptionnels).
Si les Infirmiers et les Masseurs-Kinésithérapeutes partent à la retraite avant, ils subissent une minoration de la rente complémentaire de 4% par an le séparant  de leur 65 ans, soit 20% maximum de minoration de la rente.
Concrètement, à combien s'élève la retraite complémentaire des Infirmiers et des Masseurs-Kinésithérapeutes ?

Reprenons notre masseur-kinésithérapeute. Il est cotisé pendant toute sa vie au même niveau tous les ans pendant 41 ans. Il a donc acquis : 421,48 points de retraite complémentaire.

La retraite complémentaire de ce  masseur-kinésithérapeute sera donc de :

421,48 x 18 = 7 586,64 €

Sachant que sa retraite de base est de :  9742,88 €,

la retraite totale de ce  masseur-kinésithérapeute sera de :

17 329,52 €

soit une perte de revenus de 50,50 %

Imaginons maintenant ce même masseurs-kinésithérapeute gagnant, non pas 35.000 € par an (revenu moyen de cette profession), mais 120.000 € par an.

Au titre de la retraite complémentaire, ce  masseur-kinésithérapeute aura gagné 1230 points de retraite complémentaire (cotisation annuelle pour 2009 : 3.840,01 €).

Ce  masseur-kinésithérapeute percevra une rente annuelle au titre de la retraite complémentaire de :  1230 x 18 = 22 140 € à laquelle vient s'ajouter la retraite de base pour un montant de  11.112,23 €.

Au total, ce  masseur-kinésithérapeute percevra une retraite de 33 252 € soit une perte de revenus de 72 %

Les Infirmiers et Masseurs-Kinésithérapeutes bénéficient-ils d'une retraite ASV ?


Toutes les Infirmiers et Masseurs-Kinésithérapeutes conventionnés cotisent obligatoirement à l'ASV, un régime de retraite complémentaire, devenu le PCV, prestation complémentaire de vieillesse. La cotisation est calculée est double :

une cotisation forfaitaire de 500 € pour 2009 dont 167 € à la charge  des Infirmiers et Masseurs-Kinésithérapeutes
une cotisation proportionnelle aux revenus conventionnés est instituée à compter de 2010.

La valeur du point va dépendre de deux paramètres :

  • la date d'acquisition du point
  • la date de liquidation de la retraite

Cette valeur a été fixée par le décret 2008-1044 du 10 octobre 2008.

Pour les points acquis à compter de 2006, le point a une valeur de 2,60 € pour une liquidation en 2008 et 1,20 € pour une liquidation en 2009. Au delà, la valeur du point évoluera en fonction de l'inflation.


(l'ensemble des calculs a été fait selon les informations connues en 2009) 
© Regency Cabinet de conseil en gestion de patrimoine   Création de site Internet et référencement : EANET